Achats livresques du 3 septembre...

Publié le par Lilmoliku

Je reviens juste des courses et comme j’ai tout de même acheté six livres, je me suis dit que ça pourrait être sympa de vous les présenter. Si cela vous intéresse, j’ai acheté les deux premiers romans à Cora, et tous les autres à la Fnac…

Alors, c’est parti !
9782757824498

- Le premier livre que j’ai acheté est La Défense Lincoln de Michael Connelly.

Suite à ma lecture de Le Poète, je vous avais dit que j’achèterai d’autres Michael Connelly ; j’en cherchais un avec Jack MacEvoy, mais il n’y avait en magasin que les plus récents (donc sans lui^^). J’ai fini par choisir le plus ancien (La Défense Lincoln date de 2004), surtout parce que je crois que c’est le seul livre avec ce héros et donc que c’est assez séparé des autres tomes. De plus, j’ai vu qu’il a été adapté au cinéma pour le 25 mai 2011, donc je regarderai sûrement le film une fois le livre lu pour comparer un peu…

Mais je ne désespère pas de trouver les premiers romans de Michael Connelly et notamment ceux avec Jack MacEvoy !

Bien, avant de vous présenter le deuxième livre, je vous recopie ci-dessous la quatrième de couverture : 

Défenseur attitré des chauffards, bikers et autres dealers, Mickey Haller est habile au prétoire mais méprisé par le barreau de Californie. Il passe sa vie dans sa Lincoln à traquer les petites affaires. Un jour, pourtant, il décroche le gros lot : un riche fils de famille fait appel à ses services. Mais l’excitation des débuts cède bientôt la place à l’inquiétude. Haller s’aperçoit que cette « aubaine » pourrait bien lui coûter la vie… 

22216889 4251728- Le deuxième livre est Le violon d’Hitler de Igal Shamir. Je ne connais absolument ni l’auteur ni le livre, ce qui m’a attiré c’est la couverture que je trouve sympathique et surtout « Hitler », je suis vraiment intéressée par les nazis, la Seconde Guerre mondiale, etc. et j’aime beaucoup les romans ayant ce sujet. De plus, ce livre est un thriller (genre que j’apprécie particulièrement). Eh puis, si j’ai bien compris, ça parle un peu de contrôle des arts par les nazis, et ça me rappelle mon sujet d’Histoire des Arts ^^…

Enfin, la quatrième de couverture m’a convaincue de l’acheter, donc je n’ai pas résisté ^^. 

Pourquoi Hitler a-t-il ordonné l’exécution d’un violoniste engagé dans l’armée allemande ? Cinquante ans plus tard, Gal Knobel, virtuose de violon et ancien agent spécialisé dans la traque des nazis, est chargé de découvrir le secret qui provoqua la rage d’Hitler. Il lui faudra remonter le fil de l’Histoire jusqu’à Rossi, un compositeur juif vénitien, mystérieusement disparu en 1630… 


- A la Fnac, je suis tout d’abord tombée sur Avant d’aller dormir avant-d-aller-dormir-de-s-j-watson-de S.J. Watson, que j’ai découvert sur le site de pimprenelle (je vous mets le lien de l’article à la fin), et bien que son avis soit mitigé, son article m’a tout de même donné envie de lire le livre, donc je l’ai acheté ^^. C’est le premier roman de son auteur, donc on verra ce que ça donne…
Pour l’heure, place à la quatrième de couverture : 

A la suite d’un accident survenu une vingtaine d’années plus tôt, Christine est affectée d’un cas très rare d’amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune étudiante célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir à sa grande surprise qu’elle a en fait 47 ans et qu’elle est mariée depuis plus de vingt ans.

Tous les traitements ayant jusque-là échoué, son dernier espoir réside dans son nouveau neuropsychologue, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime pour l’aider à se remémorer son quotidien et ainsi rassembler peu à peu les fils de son existence.

Quand Christine commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, elle est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer. Très vite, elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé… et sur son présent. 


- J’ai ensuite été vers les auteurs français, je cherchais principalement la pièce Horace de Corneille (que je n’ai pas trouvée ^^), et d’autres œuvres plutôt « classiques ».

0078007804451948-c2-photo-oYToxOntzOjU6ImNvbG9yIjtzOjU6IndoJ’ai fini par prendre Du côté de chez Swan de Marcel Proust. Je n’ai pas encore lu de Marcel Proust, mais je sais que c’est vraiment l’un des auteurs à lire, et je me dis que c’est une bonne idée de le découvrir l’année de ma seconde. J’ai pris le texte aux éditions Point 2 (le même format que Le Poète) parce que ça sera très pratique à transporter pour le lycée ^^.

Bien, je vous recopie la quatrième de couverture, même si ce n’est qu’un extrait du texte, et puis de tout façon, vous savez déjà sûrement de quoi ça parle ^^…

« Il frappa encore une fois. On ouvrit la fenêtre, puis les volets. Maintenant il n’y avait plus moyen de reculer, et, puisqu’elle allait tout savoir, pour ne pas avoir l’air trop malheureux, trop jaloux et curieux, il se contenta de crier d’un air négligent et gai : « Ne vous dérangez pas, je passais par là, j’ai vu de la lumière, j’ai voulu savoir si vous n’étiez pas souffrante. »

- J’ai également pris un livre de Romain Gary : Les trésors de la mer tresor-de-la-mer-rouge-10Rouge.
J’avais lu l’autobiographie de Romain Gary, que j’avais beaucoup aimée. J’ai même acheté un autre de ses livres, La vie devant soi, mais je ne l’ai pas encore lu. Je vous ferai un article dès que j’aurais lu les deux livres et surtout je ne compte pas m’arrêter à ces deux là !

Comme vous l’avez compris, c’est parti pour la quatrième de couverture !


« Les trésors que j’ai ramenés de là-bas sont immatériels et, lorsque la plume ne s’en saisit pas, ils disparaissent à jamais. Le romancier que je suis, amoureux de ces diamants éphémères, parfois très purs, parfois noirs, mais toujours uniques et bouleversants dans leur mystérieux éclat, est parti à leur recherche vers cette mine de richesse et de pauvreté inépuisable que l’on appelait jadis l’âme humaine –je dis « jadis », car le mot est passé de mode, avec son écho d’au-delà. »

De Djibouti au Yémen, Romain Gary sillonne les terres brûlées et hostiles pour en rapporter un témoignage d’une rare force.

9782501061681-T- C’est maintenant l’heure pour moi de vous présenter mon dernier achat (vous devez en avoir marre ^^) : juste avant de partir du magasin, ce livre m’a accroché, 1 000 premières phrases de romans célèbres par Philippe Lofferdo. J’ai trouvé l’idée très sympathique, et moi je suis vraiment beaucoup attachée au première phrase ; généralement, quand je choisis un livre, je lis la première phrase pour voir s’il pourrait me plaire. Je sais bien que la première phrase n’est pas tout le roman, mais c’est vrai que moi j’aime bien m’y attarder un peu ^^.

Et puis, je pense que ça pourrait me permettre de découvrir des livres et des auteurs, donc j’ai sauté sur l’occasion !

Voici donc la dernière quatrième de couverture de cet article : 

Partez pour un voyage en littérature, à travers toutes les époques et tous les pays. Un voyage qui éveillera votre curiosité, vous distraira, et –même !- vous amusera ! 

Plus que la simple amorce d’un texte, la première phrase d’un livre est la clé qui ouvre la porte de l’imaginaire. Elle n’est pas forcément belle, ni originale. Mais elle est toujours précieuse, toujours émouvante, car elle symbolise le seuil du livre, le point de passage entre deux mondes, la main tendue de l’auteur au lecteur. A vous donc, cher lecteur, de saisir ces 1 000 mains tendues, pour vous évader, vous étonner, rire ou sourire, découvrir de nouveaux horizons et redécouvrir des rivages familiers…

Je vous laisse donc sur ces paroles, à très vite pour mes avis sur ces livres…

D’ici là, bonnes lectures !



PS : Surtout n’hésitez pas à me dire ce que vous pensez des livres si vous les avez lus, et si ce genre d’article vous plaît pour que j’en fasse d’autres, bien que je n’achète pas forcément très souvent autant de livres…
PSS : Je n'oublie pas le blog de pimprenelle, je vous invite vraiment à y faire un tour : link
PSSS : Veuillez m'excuser pour cette mise en page très "bizarre", en fait je ne sais pas pourquoi mais Overblog ne veut pas celle que j'ai faite donc je me battrai avec lui une prochaine fois quand j'aurai plus de force ^^

Publié dans Achats

Commenter cet article